Yoga et saison Kapha

La saison Kapha couvre le début du printemps et a une continuité dans le début de l’été: de mi-mars à juin.
Le printemps est une saison fraiche et humide.

Kapha est accumulé en hiver, aggravé au printemps et diminué en été.
Les éléments de Kapha sont l’eau et la terre.
c’ est le principe de stabilité et de préservation.
Ces qualités sont la stabilité, le froid, la lenteur, le lourd, le doux, l’onctueux et le visqueux.

Dans la journée, l’énergie Kapha est prédominant 6h à 10h, c’est une énergie lente.
Dormir après 6h du matin développe la fatigue tout le long de la journée.
Le petit déjeuner doit être léger.
Les activités qui demandent le plus d’énergie doivent être pratiquées dans cette période de la journée.
Entre 18h et 22h l’énergie ralentit pour se préparer au repos et à la qualité du sommeil.
La pratique du yoga est recommandée ainsi que la méditation.
Les pratiques sportives avec beaucoup de mouvements, de bruits, de lumières, sont déconseillées.
Le diner doit être léger.
Enfin l’ayurvéda recommande de dormir avant 22h. .

En hiver, durant la saison Vata, il nous été recommandé de manger plus chaud et plus gras pour ne pas que le Dosha Vata s’aggrave.
Si il y a eu des excès de ces qualités dans la saison précédente alors le Dosha Kapha, dans la saison du printemps, sera déréglé.
Il y aura une accumulation d’ama, de toxines, et une perte de force de vie, d’Ojas.
La prise de poids durant l’hiver met en évidence ce déséquilibre.
La saison Kapha nous invite à nettoyer notre corps sur les différents plans: physique, mental et subtil.
Il est recommandé de pratiquer des cure détox appropriées à cette saison pour éliminer l’ama.

La transition d’une saison à une autre créée un déséquilibre et peut faire apparaitre des signes de fatigue et des états de léthargie.
Les rhumes et les allergies du printemps sont une des causes de l’accumulation de Kapha.
En période Kapha manger plus épicé et chaud est recommandé pour équilibrer les éléments eau et terre.
Tout est lien, tout est cycle, tout est lié et tout est une question d’équilibre.
C’est la définition de Hatha-Yoga.

Reconnaitre les déséquilibres de Kapha

En excès, Kapha ralentit la digestion et le métabolisme, il y a une certaine lourdeur après les repas, ce qui à la longue développe le surplus de poids et à l’extrême, l’obésité.
La digestion est lente et les selles sont grasses.
Il peut y avoir aussi l’apparition d’œdème, la rétention d’eau est un excès du Dosha.
Le déséquilibre développe une abondance de mucus, c’est la raison pour laquelle il faut être vigilant sur tout le système ORL: Deux des sièges de Kapha sont la gorge et les poumons.
L’excès du Dosha se révèle par une grande fatigue qui s’installe elle entraine un besoin excessif de sommeil et une lourdeur au réveil.
Le corps et l’esprit étant liés, la tristesse apparaît, la mélancolie et un état léthargique.

Tous ces symptômes peuvent dériver vers un état dépressif.
L’attachement à la matières et aux habitudes de vie sont une grande problématique de Kapha.

Le yoga et ayurvéda, vont permettre de purifier, de stabiliser, d’équilibrer les différents plans de l’Être.

Equilibrer et apaiser Kapha

Un Dosha est déséquilibré lorsqu’il est en excès dans l’organisme.
Pour ramener l’équilibre il faut apporter les qualités inverses.
Ainsi les qualités contraires de Kapha sont le mobile, le chaud, le rapide, le léger, le rugueux, le sec et le fluide.
Dans cette saison du printemps il faut dont intégrer ces qualités dans le quotidien par l’alimentation et par les habitudes de vie.
L’ayurvéda et la pratique du yoga invitent à développer une discipline pour sortir de sa zone de confort.
Travailler davantage sur le détachement pour ne pas rester ancré dans les vieux schémas.
On recherche aussi à clarifier l’esprit en pratiquant la concentration et la la méditation.

Les habitudes de vie

En règle générale, dans le quotidien, il est préférable d’éviter les excès de sommeil.
Il est recommander de ne pas dormir plus de 10h au maximum par nuit.
dans cette saison et si nous sommes de constitution Kapha il est préférable de ne pas faire de sieste.
Sur le plan alimentaire des mono-diètes ou des jeûnes selon l’état de santé sont préconisés.
Aussi il est bien de drainer les émonctoires, par toutes les voies d’éliminations:
foie, intestins, reins, poumons, peau.
Pratiquer les Sat Kriyas:
Dhauti, le nettoyage de l’estomac et de la langue.
Basti, le nettoyage de l’intestin par des décoctions à base d’herbe.
Neti, le nettoyage du nez.
Nauli, le brassage abdominal qui consiste à contracter et sortir isolément les grands droits abdominaux afin de masser puissamment les viscères.
Kapalabhati, le nettoyage du système respiratoire.
Trataka, le nettoyage des yeux.

Dans cette période Kapha il est recommandé d’éviter le froid et l humidité.
Le vent et le soleil sont bénéfiques pour diminuer les excès d’eau.
Pratiquez le Hatha Yoga avec plus de dynamisme et de mouvements.
L’enchainement de la salutation au soleil sept fois, voir plus, se révèle une excellente pratique.
Aussi la pratique des sports en plein air et les randonnées sur les crêtes sont les bien venues.

L’alimentation Kapha

Une alimentation saine alliée à quelques diètes sont recommandées pour nettoyer nos organes.
Il est important de boire beaucoup d’eau ainsi que des infusions à base de Pissenlits, avec des queues de cerise et des jus de citron pour éliminer les toxines.

Il est impératif de réduire les portions de nourriture consistante.
Favorisez des plats légers, faibles en gras et en calories.
Les produits laitiers sont lourds pour la digestion, et ont tendance à aggraver Kapha.
Leur consommation peut développer l’excès de mucus et entraîner des problèmes au niveau du système ORL: Rhinite, allergie, sinusite, problèmes pulmonaires.
Comme dans toutes les saison le sucre n’est pas recommandé.

Aussi dans la saison Kapha il est bien de ne pas manger trop salé, et trop acide.
Il nous est possible alors d’agrémenter nos plats par des épices aux saveurs piquantes, amères et astringentes.
Ces épices vont activer davantage la digestion.
Les légumes frais, les verdures comme le persil, la salade, la roquette, les endives
conviendront à la fois pour leur aspect léger et faible en calorie et pour leur saveur amère qui active le foie et la digestion.
Toutes fritures, les sauces, les pâtisseries qui sont trop de grasses sont à bannir et le dessert doit rester occasionnel.

Quelques remèdes pour la saison

Certaines plantes sont stimulantes et activent le système digestif.
D’autres sont  réchauffantes et bénéfiques pour prévenir et résorber les excès de l’élément eau de Kapha.
Le gingembre, le piment et poivre de Cayenne agiront au niveau de la gorge en cas de cas d’infection.
Ces épices sont aussi bénéfiques lorsque la tristesse s’installe et lorsqu’il y a des difficultés d’expression.
L’ortie est à consommer au quotidien, en tisane par exemple, elle est légèrement stimulante et asséchante.
Elle a aussi une action dynamisante pour la glande thyroïde.
Sa qualité diurétique régénère les reins.
Elle est aussi un antihistaminique réduisant progressivement les démangeaisons, les allergies liées au pollen.
Enfin sous forme de tisane, après un repas l’ortie stimule la digestion.

On peut aussi préparer un mélange de gingembre, de romarin de pissenlit qui reste un remède efficace pour l’élimination.

Les postures pour la saison Kapha

La pratique régulière de postures, d’âsana, permet de travailler sur l’ensemble du corps.

La salutation au soleil, entre autres, est un enchaînement complet.
Elle renforce toute la musculature du corps et la sangle abdominale.
Toutes les articulations sont mobilisées.
L’enchainement tonifie et active le système digestif, il masse les viscères, le foie, l’estomac, la rate, les intestins, les reins et et permet de palier à la constipation.

Archa Matsyendrasana, est une torsion qui a une action sur le système digestif.

La posture de Matsya asana, la posture du poisson, invite à prendre la vie à contre-courant.
Elle permet de travailler sur le détachement à la matières et aux habitudes de vie.

Il en est de même pour les postures inversées telle que Shirshasana.

Les respirations durant la saison Kapha

Ces prânayâmas vont aider à la purification du corps.
Nadis Shodhana
Kapalabathi:

Le massage recommandé pour la saison Kapha

* Le massage au bol Kansu Vataki:
Ce massage va aider à atténuer le stress, les angoisses ainsi que les insomnies qui surgissent durant cette période.
Lors de la saison Kapha il est intéressant d’améliorer la circulation sanguine, lymphatique et énergétique pour évacuer les toxines.
Enfin ce Kapha va apaiser le corps physique, calmer le mental.

Venez pratiquer avec nous et prenez rendez-vous

Partagez cet article sur les réseaux sociaux
Vous aimerez aussi
Ayurvéda

Journée jus détox

Chaque légume doit être soigneusement lavé.Choisir des produits de préférence frais et d’agriculture biologique. Dans un extracteur de jus, pressez les aliments.Rajoutez de l’eau selon

Lire la suite »
Pranayama

Ujjaye

Ujjaye est une respiration traditionnelle dans la pratique du hatha yoga.Ujjaye signifie la victorieuse ou souffle du guerrier. C’est un pranayâma qui consiste à contracter

Lire la suite »
Yoga

A quoi sert le hatha yoga

Le hatha yoga traditionnel permet, par la prise de posture, les asânas, etle contrôle du souffle, les pranayamas, de prendre conscience de notre corps.Par la pratique régulière celui ci s’assouplit, se fortifie,

Lire la suite »

Ces stages vous sont proposés pour approfondir votre état de Yoga.

Les samedis de 10h à 16h30.

 Ces temps sont une invitation à l’état d’Être et à des moments de partages Profonds.

4 dates et 4 thèmes