Les méditations

Van Lysebeth
Extrait du livre Pranayama d’André Van Lysebeth.
« S’installer dans une assise confortable qui permet une tranquillité intérieure, tout en ayant le dos droit, dans la verticalité.
La plus classique, Siddhâsana consiste à placer les pieds l’un sur l’autre, devant le périnée, en s’aidant d’un coussin afin que les genoux gardent un appui au sol.

L’important est de placer la colonne vertébrale et la tête dans une perspective verticale, les épaules basses.
Après quelques respirations, le corps doit devenir complètement immobile, sans effort.
Si cette posture s’avère difficile, il est possible de remplacer par Yogapattâsana.
(Assis dos droit avec les pieds à plat devant le périnée, enlacer les genoux avec les coudes).

Alors, il convient de créer les conditions de la méditations en devenant le témoins des sensations multiples internes, sans juger, sans analyser, simplement en demeurant l’observateur silencieux de l’intériorité dans un état contemplatif.

Evidemment, le mental s’échappe de temps en temps, en redevenant distrait.
Chaque fois que le pratiquant en prend conscience, il reprend tranquillement l’observation passive des sensations intérieures.
Il n’y a pas de temps imparti pour cet état « d’Être là ».
Chacun le module à sa manière

Retour accueil
Retour adultes